La couture et moi

La couture

et moi

J’ai mis longtemps à me lancer dans la couture. Ma première difficulté a été d’admettre que non, tout le monde ne fait pas ce que je fais. J’ai appris la couture comme la cuisine, c’est-à-dire au fur et à mesure, en grandissant.

J’ai grandi entre ma grand-mère et ma mère, qui cousaient toutes les deux (bien que de styles complètement différents). Là où ma grand-mère était très traditionnelle dans sa vision de la femme (quoique… on reparlera sans doute) et dans son rôle de femme au foyer, ma mère m’a élevée toute seule, et a un point de vue assez atypique (en tout cas actuellement), du genre « il faut apprendre à faire par soi-même le plus possible » (donc y compris la couture).

Habillée toute mon enfance de robes cousues par ma mère et ma grand-mère, elles m’ont toutes les deux donné les bases pour me débrouiller en couture (et en tricot. Et en broderie. Et en cuisine… bref, vous voyez l’idée).

Pendant des années, j’ai cousu mes costumes de danse, mes rubans et élastiques de chaussons de danse, quelques vêtements…

Et puis, quand il est devenu évident que ma carrière dans l’archéologie allait droit dans le mur, il a fallu que je me réinvente. C’est comme ça que j’ai créé mon entreprise (le nom « By Indiana Joan » étant, vous l’aurez compris, un clin d’œil à mon ancien métier)

La mode est au DIY, à la slow fashion, au durable…
Moi, j’ai été élevée dans ces valeurs. Il était évident de les insuffler dans mon entreprise. J’essaie de créer des vêtements et accessoires utiles, un peu hors des mouvements de mode, et à partir de matériaux que je possède déjà. A l’avenir, lorsque je renouvellerai mon stock, je me dirigerai vers des produits éthiques (à la fois pour l’humain et l’environnement), mais pour le moment, je préfère utiliser le monceau de tissus récupérés qui attendent sagement dans mon atelier (il faudra que je fasse un article sur mon atelier et son organisation, un de ces jours)

Publié par mrsindianajoan

Anciennement archéologue, je me suis reconvertie dans la couture, même si je travaille de temps en temps en musée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :